Le compte n’y est pas – OUTrans au rassemblement du 26 juin 2014

Avant les dernières élections présidentielles et législatives en 2012, l’actuel président et le parti socialiste s’étaient engagés sur une simplification des procédures de changement d’état civil pour un accès dégagé des conditions de traitement médical et notamment de stérilisation. Depuis que s’est-il passé ? Rien ! Ah, si, à l’automne…

Lire plus…